La France est la championne du nombre de commentaires laissés sur les différentes plateformes.

Publié le 26 Juillet 2012

Voici résumé ici la synthèse d'une étude menée par Nomao sur les avis utilisateurs sur les commerces locaux en Europe.

 

 

Dans les cinq plus grands pays européens, les avis sur les commerces locaux ont été multipliés par 8 en 4 ans. Cela représente, 10 000 avis par jour uniquement en 2011. La France est la championne du nombre de commentaires laissés sur les différentes plateformes. En 2011, on recueille en France en près de 1, 1 millions d’avis, en progression de 40% par rapport à 2010. L’Allemagne, avec 65 millions d’internautes a produit deux fois moins de commentaires que les 45 millions de Français connectés.

 

 

Les Européens commentent les mêmes adresses, mais la quantité de contenu produit diffère selon les pays et les marchés :

  • 40 % des lieux commentés sur Internet en Europe sont liés à la restauration.
  • Avec 12 avis en moyenne l’hébergement est le secteur qui concentre le plus de commentaires sur un même lieu.
  • En moyenne une adresse au Royaume-Uni fait l’objet de 7 commentaires, soit le double par rapport aux pays étudiés.

 

Les internautes européens se placent dans une logique de recommandation et non pas de dépréciation. La manière de décrire une adresse diffère selon les pays :

 

  • 80 % des appréciations des internautes sur les commerces locaux sont positives.
  • Les avis sur les commerces en italien sont 2,5 fois plus long qu'en espagnol.
  • Le service et le cadre sont les critères sur lesquels les internautes se montrent les plus exigeants.
  • Le prix n’est pas le facteur le plus important quand les internautes commentent une adresse
  • Seulement 1% des restaurants et 3% des hôtels commentés ont plus de 200 avis.

 

 

 

Étude réalisée par Nomao Les avis utilisateurs sur les commerces locaux en Europe Juillet 2012

Rédigé par patrice HILLAIRE

Publié dans #Community Management

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article